Derniers commentaires
Aucun commentaire
Recherche de blog

Stratocaster et Telecaster, si proches mais si différentes

Posté sur1 Mois auparavant par 230
Aimer

Stratocaster et Telecaster, si proches mais si différentes

Si vous vous intéressez à l'histoire des guitares en imaginant une famille et son arbre généalogique, la Stratocaster et la Telecaster seraient deux sœurs ayant trois ans de différence. Elles portent haut les couleurs de la famille Fender : des micros simples, un son cristallin et une palette d’utilisation infinie.

En s’y penchant d’un peu plus près, les Strats et les Teles sont bien plus différentes qu’elles n’y paraissent au premier abord. Ces différences font vraiment l’essence même de chaque modèle. Peu importe si vous souhaitez acheter l’une ou l’autre ou si vous vous demandiez juste laquelle sonnera le mieux sur votre prochain enregistrement, voici de quoi vous aiguiller.

Stratocaster et Telecaster : rapide tour d’horizon

Spécifications

Stratocaster

Telecaster

Année de sortie

1954

1951

Diapason

64,8 cm

64,8 cm

Micros

3 simples

2 simples

Bois du corps

Aulne

Frêne

« String-Through »

Oui

Oui

Chevalet Vibrato

Oui

Non

Prix neuf

1 699 €

1 699 €

Avant de débattre du fait que certaines Telecasters sont équipées de Bigsbys, de micros supplémentaires ou que certaines Stratocasters ont des micros en moins, gardez à l’esprit que le tableau ci-dessus permet de comparer les modèles de la gamme Fender « American Standard ». Les mêmes finitions sont en général disponibles pour les deux modèles et l’essence de bois est également interchangeable : il existe plein de Strats en frêne et de Teles en Aulne. Pour bien mettre les choses au clair : nous allons nous baser sur les spécifications « classiques » de chez Fender pour chaque modèle.

Fender Stratocaster, 1970

Fender Telecaster, 1960

En premier lieu, il existe des différences superficielles : la forme du corps et la géométrie de la défonce pour le manche (carrée sur les Telecasters et ronde sur les Stratocasters). Mais quelles sont les vraies caractéristiques qui rendent ces deux modèles si différents aux yeux des guitaristes ?

La Fender Stratocaster

Lorsque la Strat sort sur le marché en 1954, les guitaristes ne savent pas vraiment quoi en faire. La Fender Telecaster et la Gibson Les Paul sont sorties quelques années plus tôt et la plupart des musiciens en sont encore à se demander comment utiliser ces instruments nouveaux dans leurs créations. Et voilà qu’arrive, un peu comme un cheveu sur la soupe, la Stratocaster, équipée d’un micro en plus et d’un levier permettant de désaccorder la guitare.

La forme de son corps, ses trois micros simples bobinage et son vibrato futuriste étaient un concept complètement révolutionnaire à l’époque. Mais il faudra attendre l’aide de quelques guitaristes, eux aussi révolutionnaires, pour que la Stratocaster soit adoptée dans le monde entier.

Les caractéristiques phare de la Stratocaster :

  • Un micro manche d’une sonorité incroyable, cristalline et ronde à la fois.
  • Les positions 2 et 4 sur le sélecteur de micro à 5 positions possèdent un son unique. Écoutez Mark Knopfler dans cette vidéo pour vous en faire une idée.
  • Un vibrato unique qui permet bien plus d’aisance dans le jeu qu’un classique Bigsby, on peut jouer tout en le gardant en main.

Les disciples de la Stratocaster :

  • Jimi Hendrix
  • Stevie Ray Vaughan
  • Eric Clapton
  • Bonnie Raitt
  • Jeff Beck
  • Rory Gallagher
  • Bethany Cosentino
  • Mark Knopfler
  • David Gilmour
  • John Mayer

Les guitaristes de cette liste peuvent justifier à eux seuls la vente de millions de Stratocasters. Leur manière d’en a permis d’affirmer le caractère unique de la Strat et de la porter sur le devant de la scène. D’autres ont construit leurs carrières autour et grâce à la Stratocaster.

Billy Corgan n’a pas hésité à user d’énormément de fuzz et à utiliser des micros avec beaucoup de gain durant les premières années des Smashing Pumpkins. Le morceau légendaire « Smoke on the Water », est joué par Ritchie Blackmore sur une Stratocaster de 1968.

C’est cette double vie qui a permis à la Strat de toujours exister. D’un côté, vous avez un caractère très fort bien défini, mais la Stratocaster est un véritable caméléon. Ce modèle a donné naissance à des quantités de « Super Strat » qui ont nourri la musique metal des années 80.

Il existe une seule chose contre laquelle la Stratocaster ne peut rivaliser : la profondeur du son des micros PAF et le son typique du micro chevalet des Telecasters. Pour ce qui est du son clair de la Strat, aucune autre guitare ne peut rivaliser.

La Fender Telecaster

Paul Bigsby a peut-être construit des prototypes visionnaires à la fin des années 1940, mais la Telecaster, appelée à l’origine Broadcaster, fut la première guitare électrique solidbody à être produite et utilisée en masse. C’est encore aujourd’hui l’une des guitares électriques les populaires. Quelque chose doit bien se cacher derrière cette obsession.

Les caractéristiques phare de la Telecaster :

  • Un micro chevalet d’une sonorité incroyable qui s'adapte à toutes les situations.
  • Deux micros, deux potentiomètres et six cordes : la simplicité même.
  • Une palette sonore extrêmement riche le tout avec un sélecteur 3 positions, un volume et un réglage de tonalité.

Les disciples de la Telecaster :

  • James Burton
  • Albert Lee
  • Albert Collins
  • Pete Anderson
  • Danny Gatton
  • PJ Harvey
  • Keith Richards
  • Waylon Jennings
  • Bruce Springsteen
  • Jimmy Page (au début de sa carrière)
  • Vince Gill
  • Brad Paisley
  • Bill Frisell

Vouloir créer une liste exhaustive comme celle-ci est pratiquement impossible tant il existe de guitaristes qui ont joué sur des Telecasters. La Tele est un excellent choix, quel que soit le type de musique joué.

Le rock est né avec des riffs joués sur des Telecasters comme ceux de Keith Richards ou de Jimmy Page entre autres. Des joueurs comme Muddy Waters, Albert Collins ou Roy Buchanan ont façonné le blues à l’aide de leurs Telecasters. Des joueurs de jazz comme Bill Frisell, Julian Lage ou Robben Ford ont été des disciples de la Tele. On la retrouve même entre les mains de guitaristes de metal comme John 5 et Jim Root. N’oublions pas non plus Joe Strummer ou même Prince, deux guitaristes complètement différents mais qui avaient en commun la Telecaster.

Au final, c’est peut-être la simplicité d’utilisation de la Telecaster qui en fait sa principale force, elle reste le point de référence pour toutes les autres guitares solidbody. Vous pouvez en faire ce que vous voulez, il existe de plus des centaines de variations différentes : thinline, équipée de humbuckers, B-bender, Bigsbys.

La Telecaster est le fleuron de la musique amplifiée américaine et sa sonorité si particulière n’est pas prête de s’éteindre.

Produits liés
Articles liés

Paramètres

Cliquer pour plus de produits.
Aucun produit n'a été trouvé.

Menu

Créez un compte gratuit pour sauvegarder des articles aimés.

Se connecter